Panier

Costume Croisé

Costumes homme De Fursac
Costume gris - rayures craie slim - Costume homme De Fursac 19HC3OTTO-OC48/24 Costume flanelle de laine istretch homme 19HC3OTTO-OC48/24

Costume croisé Gris - Rayures craie

Flanelle de laine iStretch

Tailles : 44 46 48 50 52 54 56

745 €

Le retour du costume croisé pour homme

Le costume croisé, avec ses revers amples et ses deux rangées de boutons, a longtemps été une pièce maitresse du vestiaire masculin. Très en vogue jusque dans les années 50, il a par la suite souffert de l’essor du costume homme à simple boutonnage avant de faire son retour dans les garde-robes contemporaines ces dernières années. Consciente des vertus esthétiques de ce grand classique de l’élégance, De Fursac imagine des modèles qui vous permettront donc d’afficher une silhouette aussi chic qu’intemporelle. 

Comment porter le costume croisé ?

Bien porter un costume croisé homme, c’est avant tout choisir un modèle de qualité. Comme, par exemple, les pièces « 6 on 2 » (c’est-à-dire avec 2 boutons actifs sur 6) en laine vierge confectionnées par De Fursac. Veillez ensuite, bien entendu, à ne jamais l’ouvrir, en veillant bien à ce qu’il ne soit pas trop appuyé sur la taille. Sachez aussi que la veste d’un costume croisé, à la fois très élégante et relativement décontractée, peut être aussi bien portée avec un pull qu’avec une chemise et une cravate. Et même, pourquoi pas, un pantalon dépareillé. 

L'art du tayloring par De Fursac

Pour vous offrir des costumes croisés de haute-qualité, De Fursac privilégie une façon semi-traditionnelle et européenne pour toutes ses pièces à manches. Toile de laine et crin de cheval cousus à l’intérieur des revers, utilisation minimale de thermocollants, épaulettes et cigarettes réalisées avec des matières naturelles : toutes ces finitions tailleur assurent aux costumes homme de la Maison une souplesse, un maintien et une netteté décisives en matière d’élégance.

 

En savoir plus sur les collections De Fursac


Votre panier est vide

Livraison offerte en France métropolitaine

Retour en haut de page