Smoking slim fit Laine vierge Crème et noir - Pied-de-poule

885 €

Motif pied de poule crème et noir sur jacquard de laine vierge,

"Oxygen" par Lanificio F.lli Cerruti

 

Veste de smoking 1 bouton, col cran aigu en ottoman contrasté,

bas de manches avec boutonnières ouvertes, 1 fente dos.

 

Pantalon avec ceinture à bouton apparent et

patte de serrage taille 2 boutons, 2 poches italiennes,

fine bande en ottoman sur la longueur de jambe,

bas de pantalon 18,5 cm, bas fini avec un ourlet simple

(il est possible d'ouvrir l'ourlet afin de rallonger la jambe).

 

Smoking 100% laine vierge "Oxygen" par Lanificio F.lli Cerruti

Doublure 100% viscose

Nettoyage à sec

smoking homme 16ES3FERA-F513/29

×
Alerte de retour en stock

Choisissez une taille pour être prévenu par email
lorsque celle-ci sera de nouveau disponible.

En savoir plus sur tous nos services livraison et retours

Smoking ou Tuxedo

La bienséance exigeant que le gentleman britannique du XIXe siècle ménage l'odorat de ses convives, la veste de smoking est d'abord exclusivement portée au fumoir. Séduit par le vêtement, l'Américain James Potter transgresse la règle, et se rend, en 1886, au Tuxedo Club new-yorkais, habillé de ce veston à revers de satin. Il en popularise ainsi l'usage sous un autre nom. Complété par un pantalon à galon, une chemise à plastron et un nœud papillon, cet ensemble formel deviendra au XXe siècle la signature vestimentaire des hommes fréquentant les casinos et les cocktails pour le plaisir, ou pour les services secrets de Sa Majesté, comme James Bond.

Smoking ou Tuxedo - Costume Homme et Vetements De Fursac

PartagerFacebook Twitter Pinterest Tumblr

Jacquard

J

Etoffe aux motifs complexes qui doit son nom au métier à tisser automatique employé pour sa fabrication, lui-même conçu à Lyon, en 1801, dans l’atelier de Joseph-Marie Jacquard. Combinaison inédite de trois innovations antérieures (le ruban perforé de Basile Bouchon, le chapelet de cartes perforées de Jean-Baptiste Falcon et enfin le cylindre, également perforé, de Jacques Vaucanson), le métier Jacquard révolutionne le secteur, et abat le travail de cinq personnes. Un bouleversement mal vu par la concurrence (les célèbres tisserands lyonnais, appelés « canuts ») qui se soulève en 1831, et tente de pulvériser les machines de Jacquard à coups de sabot. Mais si on doit donc aux canuts révoltés la naissance du terme « sabotage », les industriels choisiront de soutenir Jacquard,  et laisseront donc son métier balayer les techniques plus anciennes. Ancêtre de l’ordinateur (puisque ses cartes perforées sont programmables), le métier Jacquard a aujourd’hui considérablement gagné en taille, et sert à produire la plupart des tissus à motifs employés dans l’habillement, l’ameublement ou le linge de maison.

PartagerFacebook Twitter Pinterest Tumblr

×
Inscription à la newsletter
Inscription à la newsletter